Comment faire une martingale à la roulette ?

Comment faire une martingale à la roulette ?

Avec la roulette, vous avez plusieurs options de paris, offrant des gains différents pour chacune. Vous pouvez miser comme bon vous semble. Mais il existe des stratégies de mise théoriquement efficaces pour augmenter ses chances de gains. Et la martingale en fait partie.

Qu’est-ce qu’une martingale à la roulette ?

La martingale est sans conteste l’une des stratégies les plus utilisées à la roulette. Son principe simple et facile à appliquer en fait une stratégie à la portée de tous. Mathématiquement parlant, la martingale ne présente aucune faille, mais la réalité en est bien loin.
Le principe de base de la martingale repose sur une méthode simple qui est d’augmenter progressivement ses mises à chaque perte. En d’autres termes, vous doublez vos mises à chaque fois que vous essuyez une perte. Et si vous tombez enfin sur un pari gagnant, vous recommencez le cycle.
La martingale classique, qui est la forme la plus connue, consiste à miser sur les chances simples. Ce sont les couleurs noir ou rouge, les chiffres pair ou impair, les options passe ou manque.

Comment gagner avec la martingale ?

Comme évoqué ci-dessus, la martingale se base sur le principe de doubler ses mises après chaque perte. C’est la forme la plus basique de la martingale. Et cela permet de couvrir efficacement ses pertes. On vous explique le système.
Prenons un exemple de pari sur une chance simple). Pour ceux-là, un pari gagnant paie 2x la mise. Imaginons que vous pariez 1€, vous perdez. Vous placez 2€ donc au prochain tour, vous perdez encore. Les défaites se succèdent avec 4€ et 8€. Mais la chance est enfin arrivée sur le pari à 16€. Ce qui fait 32€ de gains totaux.
Avec un peu de calcul, vos mises jusqu’à la victoire totalisent 31€. Vous avez donc réalisé 1€ de bénéfice.

Il n’y en a pas une seule, mais plusieurs martingales

On a déjà vu comment fonctionne la martingale classique. Les autres variantes de cette stratégie reposent sur le système des mises progressives sur une chance simple, seule la valeur des mises diffère.

La grande martingale

La grande martingale consistera toujours à doubler ses mises après chaque perte. Mais on y ajoutera une unité de mise supplémentaire sur le prochain pari. Ainsi, si la configuration classique nous donne 1-2-4-8, avec la grande martingale, on aura 1-3-7-15. Grâce à cette technique, les bénéfices sont encore plus importants.

La Piquemouche

Avec la Piquemouche, on n’augmentera pas directement ses mises à chaque perte, mais après une série de 3 pertes consécutives. Cela donne donc un pari du type 1-1-1-2-2-2-4-4-4… Cette stratégie est plus sûre et permet de modérer sa bankroll. Néanmoins, cela prendra du temps pour réaliser des profits.

La pyramide d’Alembert

Cette stratégie de martingale est quelque peu particulière. En effet, vous augmentez toujours vos mises après une perte. Mais après une victoire, vous ne recommencez pas le cycle depuis le début. Vous diminuez tout simplement la prochaine mise d’une unité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *